Adieu JIPI

 In Informations

Aujourd’hui, la grande famille des éoles est en deuil. Il n’y a pas de mots pour exprimer la douleur que nous ressentons tous.

Jean-Pol Ducamp, “JIPI”, nous a quitté de façon aussi soudaine que brutale ce mercredi 4 septembre 2019. Et le vide qu’il laisse est énorme.

Membre fondateur du club, Jean-Pol avait commencé le jogging à Villers-le-Bouillet lors de la seconde session Je Cours Pour Ma Forme en mars 2013. Ancien champion d’escrime, cavalier hors pair, et grand fan de VTT, cet athlète hors norme avait tout de même décidé de s’inscrire au 0-5 !  Cette année-là, le passage du brevet se déroulait lors du Huy Night Run. Et JP, après avoir bouclé la “petite” course de 5km avait enchaîné avec le 10km dans la foulée ! 

Il était comme-ça notre JIPI.

En 2014, lorsque l’idée d’un club de jogging sur la commune se concrétise, il était évidemment de la partie pour sa création.

Devenu animateur JCPMF en septembre 2014, il a accompagné, encouragé et aidé à se surpasser des dizaines et des dizaines de coureurs depuis-lors. Il encadrait au tout début les coureurs du 0-5. Sa patience et ses conseils, toujours judicieux, leurs ont permis d’atteindre cet objectif qui souvent semblait impossible en début de session. Lors du fameux test de fin de session, il était toujours là pour accompagner les derniers à franchir la ligne d’arrivée.

Mais son “truc”, c’était de partager sa passion avec les membres du groupe “loisirs”. Il fallait que la météo soit extrême pour qu’il ne soit pas présent pour une petite sortie “cool” comme il aimait tant l’annoncer. Durant cet été, il a d’ailleurs animé l’intersaison presqu’à lui tout seul.

Avec son soucis de genou, JIPI s’était peu à peu détourné du jogging sur route pour se tourner vers le trail, sa nouvelle passion. Et comme à chaque fois, il s’est donné à fond, mais avec prudence et sagesse, dans cette nouvelle discipline. Combien de fois n’avons nous pas entendu “C’est la dernière fois, hein” et le mois suivant, il était reparti de plus belle sur un autre défi !

C’est qu’il avait un caractère bien trempé le JP ! Pas question de faire le mariole lors des échauffements hein ! Certains s’en souviennent très bien d’ailleurs…

A présent, le chemin des éoliennes, que tu parcourais tellement souvent, et les routes et sentiers de Villers ne seront jamais plus comme avant. On espère que là-haut, tu pourras parcourir des chemins à n’en plus finir. Bois-y un verre à notre santé pendant la troisième mi-temps. 

On compte également sur toi pour veiller sur nous et être cette petite voix qui nous donnera la force de nous surpasser tout en nous empêchant de franchir la “ligne rouge” lors d’une course.

Tu nous manques JIPI, on ne t’oubliera jamais.

Recent Posts